fbpx

La France brille sur la scène touristique mondiale à l’aube des JO 2024

Vincent Mabire - Il y a 3 mois

La France est une fois de plus considérée par de nombreux visiteurs internationaux et locaux comme la première destination touristique mondiale en 2023. Mais, certains acteurs au sein du secteur touristique soulèvent des préoccupations, appelant à éviter tout excès de confiance. À l’approche des Jeux Olympiques, ces acteurs préconisent un renforcement des efforts pour garantir le succès continu du tourisme, malgré les défis potentiels.

La France : Leader mondial du tourisme

L’année 2024 s’annonce particulièrement prometteuse pour l’Hexagone dans les domaines de la restauration, des transports, des loisirs et de l’hôtellerie. Si les Jeux Olympiques captent une grande partie de l’attention, d’autres événements importants ne doivent pas être négligés : la commémoration des 80 ans du débarquement américain en Normandie, le festival de la francophonie et la réouverture très attendue de Notre-Dame, prévue pour le 8 décembre 2024.

Ghislain de Richecour, PDG de France Tourisme, souligne l’importance de cette réouverture, qu’il voit comme un « vrai enjeu » suite à l’impact mondial de la fermeture, mais également comme un « nouveau départ pour paris », quelques mois seulement après le début des événements sportifs.

Les anneaux olympiques, Paris, France

Les anneaux olympiques, Paris, France

Lors d’une présentation à la presse le 9 janvier, l’Élysée a affirmé que ces différents événements viennent renforcer la position de la France en tant que « première destination touristique mondiale depuis 30 ans ». Ajoutant qu’avec une moyenne de 100 millions de visiteurs internationaux en 2023, la France est le seul pays à avoir retrouvé ses niveaux de fréquentation d’avant la pandémie.

Par ailleurs, le président d’Alliance France Tourisme rappelle, lui aussi, que malgré les défis rencontrés, entre pandémie, mouvements sociaux, grèves, attentats et émeutes, le secteur touristique a su rebondir. L’hôtellerie, en particulier, a vu ses revenus augmenter de 15% par rapport à 2022 et de 25% par rapport à 2019, avec la Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Île-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes en tête des destinations privilégiées.

Des défis à relever

À l’approche des JO 2024, de nombreux établissements parisiens affichent déjà complet. Vanguélis Panayotis, expert en hôtellerie et tourisme, voit dans ces statistiques un phénomène sans précédent dans l’histoire des Jeux Olympiques, anticipant une stabilisation de l’activité touristique pour 2024 et 2025.

Selon Dominique Marcel, ancien dirigeant de la Compagnie des Alpes, il est crucial de redoubler d’efforts. Il est nécessaire de renforcer l’offre hôtelière milieu de gamme et familiale, d’augmenter les investissements dans le tourisme durable et de combattre le surtourisme, en particulier dans les secteurs du transport et de la sécurité. D’après lui, il faut « profiter de cette année 2024 pour créer le standard de ce que sera l’hospitalité de demain ».

Vue sur la ville de Paris, France

Vue sur la ville de Paris, France

Un plan pour renforcer l’attractivité et l’innovation du tourisme

Dans le cadre de la revitalisation du secteur touristique, le gouvernement de Jean Castex a alloué 1,9 milliard d’euros au plan « Destination France », lancé en 2021. Cette somme est « en cours de déploiement ».

La deuxième édition de ce projet s’est tenue le 11 janvier, rassemblant de nombreux investisseurs internationaux et représentants des secteurs public et privé, dans le but de promouvoir un secteur qui représente « 7,5 % du PIB et 2 millions d’emplois directs ».

Réserver un vol
simplement sur Ulysse.com
Vincent Mabire - Il y a 3 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos thèmes