fbpx
Ryanair : Introduction d'un frais supplémentaire qui suscite la controverse

Ryanair : Introduction d’un frais supplémentaire qui suscite la controverse

Léa Paci - Il y a 3 mois

La compagnie aérienne à bas prix, Ryanair, a récemment introduit une taxe supplémentaire qui a déclenché une vague de mécontentement parmi ses passagers. Cette nouvelle mesure implique de faire payer aux voyageurs de la compagnie aérienne low cost irlandaise la carte d’embarquement électronique.

La nouvelle exigence de paiement chez Ryanair

Ryanair continue de soulever un tollé parmi ses passagers. La compagnie à bas prix avait imposé des frais supplémentaire pour la réservation d’un siège, pour l’enregistrement d’un bagage, ainsi que pour l’impression d’une carte d’embarquement. Cette fois, Ryanair a mis en place une nouvelle exigence.

Les passagers doivent désormais payer entre 8 et 21 livres sterling pour obtenir un siège aléatoire s’ils souhaitent avoir leur carte d’embarquement numérique. Cette information a été diffusée, le dimanche 3 décembre, par le personnel de l’aéroport au Daily Mail, suscitant, par conséquent, un vif mécontentement des clients.

Cela dit, les passagers qui choisissent de ne pas s’acquitter de la taxe doivent attendre en file à l’aéroport pour obtenir une carte d’embarquement imprimée.

Une carte d'embarquement numérique

Une carte d’embarquement numérique

Les témoignages des clients

Jeudi dernier, une cliente a choisi de voyager avec la compagnie aérienne Ryanair et a rapporté son témoignage à la même source. Vivien Lovrin a effectué une réservation pour un vol de Londres en destination d’Allemagne, et lors de sa procédure sur l’application du transporteur irlandais, elle a choisi de ne pas payer de supplément pour réserver son siège. Elle a ainsi procédé à l’enregistrement avec un siège attribué au hasard.

Après avoir saisi ses informations, l’application Ryanair a notifié : « Enregistrement effectué ! Obtenez votre carte d’embarquement maintenant et évitez de faire la queue à l’aéroport en ajoutant un siège ». Après avoir cliqué, la cliente a été priée de s’acquitter d’un supplément pour avoir un siège aléatoire, au risque de devoir faire une nouvelle fois la queue à l’aéroport pour obtenir sa carte d’embarquement.

De son côté, Ciaran Murtagh a aussi exprimé son mécontentement face à cette nouvelle exigence imposée par la compagnie, car il a été confronté au même problème. Le même client a déclaré que « Ryanair oblige les voyageurs qui ne souhaitent pas réserver de siège à faire la queue à un guichet pour que leur carte d’embarquement soit imprimée ». Ajoutant que « c’est excellent pour l’environnement et c’est un autre coup bas pour inciter les passagers à payer plus pour voyager. C’est un nouveau coup bas pour Ryanair. C’est absolument honteux ».

Réserver un vol
simplement sur Ulysse.com
Léa Paci - Il y a 3 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos thèmes