fbpx
📣 Ulysse ouvre son capital à ses clients ! Les places sont limitées, bénéficiez d’un accès anticipé !
En savoir plus
Tableau de départs et d'arrivés dans un aéroport

Grève à l’aéroport d’Orly : Quels sont les droits des passagers affectés ?

Léa Paci - Il y a 3 semaines

Les passagers prêts à prendre l’avion samedi dernier, 25 mai 2024, ont été confrontés à une grève inopinée. Ce mouvement, initié par les syndicats représentant les contrôleurs aériens, a contraint la direction de l’aviation à annuler de nombreux vols au départ de l’aéroport d’Orly.

Une contestation persistante malgré un accord précédent

Après la gréve des contrôleurs aériens qui a marqué le mois d’avril et qui avait pourtant découlé sur un accord, on aurait cru ne plus entendre parler d’un nouveau mouvement.

Cependant, les syndicats minoritaires, notamment l’Unsa-Icna et l’Usac-CGT, ont lancé un appel à la grève, entrainant une annulation massive des vols au niveau de l’aéroport d’Orly.

Ces syndicats réclament des solutions à long terme aux problèmes de « sous-effectifs » qui se profilent à Orly, à l’horizon de 2027.  « Nos managers persistent, pour Orly, dans la pingrerie et les calculs d’apothicaires qui feront rapidement retomber les équipes en sous-effectif » déplore l’Unsa-Icna.

Tour de contrôle de l'aéroport d'Orly

Tour de contrôle de l’aéroport d’Orly

En conséquence, la DGAC a exigé aux transporteurs aériens d’annuler leurs vols au départ d’Orly. « Les opérateurs aériens doivent réduire leur programme de vols commerciaux pour la journée du 25 mai 2024 de 4h à 21 h 30 GMT de 70% (…) sur l’aéroport de Paris-Orly ».

Cependant, les vols vers les départements et territoires outre-mer, nombreux à Orly, devraient être maintenus, respectant ainsi la « continuité territoriale ».

Bien que ces syndicats appelant à la gréve soient minoritaires à l’échelle nationale, à «  la tour de contrôle d’Orly spécifiquement, ils pèsent plus que le syndicat majoritaire » rapporte TF1.

Annulations massives, quelles indemnisations pour les passagers ?

Le samedi 25 mai, de nombreux voyageurs ont vu leurs plans perturbés, certains n’ayant même pas été prévenus à temps. « On est là depuis 4h du matin, et on n’a pas bu une bouteille d’eau » a témoigné une passagère auprès de TF1. « On partait à quatre, on avait prévu une semaine de vacances, et lundi, on retourne travailler », déplore une autre.

Dans cette situation, les passagers affectés par la grève ayant touché Paris-Orly, ne peuvent prétendre à aucun remboursement. Selon le règlement européen, cette circonstance extraordinaire ne peut être imputée aux compagnies aériennes.

Toutefois, dans d’autres circonstances, les compagnies aériennes sont tenues de proposer des indemnités. En effet, selon le Capital, l’annulation ou le retardement d’un vol européen donne droit à une indemnisation de :

  • 250 euros pour les vols de moins de 1.500 km,
  • 400 euros pour les vols intracommunautaires ou les vols de 1.500 à 3.000 km
  •  600 euros pour les autres vols de plus de 3.500 km.
Réserver un vol
simplement sur Ulysse.com
Léa Paci - Il y a 3 semaines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos thèmes